Souriez, c’est contagieux : éloge du sourire au travail

Publié

Alors que le bonheur au travail est de plus en plus vu comme une utopie, une réalité existe : le sourire, c’est contagieux. Et si on souriait au travail ?

 

Cet article a pour origine une étude parue en Mars 2016 dans la célèbre revue Trends in Cognitive Sciences (célèbre, du moins pour les psychologues et autres professionnels s’intéressant quelque peu aux sciences cognitives !). La situation est décrite dans l’infographie ci-dessous, en anglais. Comment ça fonctionne ?

 

La contagion du sourire

ACT-UP recrutement, conseil RH, formationOn voit quelqu’un produire une émotion (en l’occurrence, ici on parle d’un sourire).

ACT-UP recrutement, conseil RH, formationAfin de pouvoir avoir la bonne réaction face à cette émotion, on doit l’identifier.

ACT-UP recrutement, conseil RH, formationPour cela, on reproduit l’expression par mimétisme, notre cerveau la reconnaît. On peut alors réagir en conséquence.

 

Et tada ! En l’espace de quelques millisecondes et de façon totalement inconsciente, on vient de sourire.

 

ACT-UP Cabinet de conseil en ressources humaines, recrutement et formation en Vendée

 

Et ça va plus loin, parce qu’en souriant, on met à contribution 17 muscles au total (pas mal, non ?), et les conséquences sont nombreuses. Sur un plan biologique, sourire booste notre système immunitaire, abaisse la pression sanguine, et libère des endorphines, ces petites hormones du bien-être et du bonheur qui vous font vous sentir bien… Le simple fait de sourire améliore votre humeur, et si vous le pratiquez régulièrement, il contribuera à vous rendre heureux en évitant la dépression et l’anxiété par exemple.

 

« Sourire – C’est oublier la grimace. » Gunnar Björling

Du bonheur au travail ?

Et du bonheur, parlons-en. Du bonheur au travail, comme c’est notre champ de spécialisation (oserait-on parler d’expertise ?). On retrouve aujourd’hui deux grandes catégories de personnes : ceux qui militent pour un bonheur absolu au travail, que nous nommerons les « rêveurs« . Selon eux, oui, c’est possible, et on doit tout mettre en œuvre pour y arriver : atelier de yoga pendant la pause déjeuner, week-end entre collègues tous frais payés par l’entreprise, cadre de rêve et équipements hauts de gamme, etc. On parle même de « syndrome du bien-être », qui est le titre d’un livre sorti récemment.

D’un autre côté, on retrouve les « réalistes » qui rappellent que « le travail, c’est pas pour s’amuser », et que prétendre à être heureux au travail, c’est le monde des Bisounours parce que c’est par nature impossible. D’ailleurs, pour rappel le mot « travail » vient du latin « tripalium » qui faisait référence à un instrument de torture. Quoiqu’il en soit, le bonheur au travail est généralement vu dans notre société comme une utopie : les réalistes ramènent les rêveurs sur le dur chemin de la vie. Mais là n’est pas la question. Que l’on soit d’un côté, de l’autre ou bien des deux pour les indécis (ou adeptes de la psychologie intégrative !), on ne peut pas nier les effets d’un simple sourire, dans le monde du travail.

 

 

Le sourire vous rend attrayant

Avouons-le : quelqu’un qui sourit est indéniablement quelqu’un d’attrayant ! On a envie d’aller lui parler, d’échanger avec, parce qu’il renvoie une image « sympa« . On aura donc davantage envie d’aller vers cette personne, surtout si on ne la connaît pas. Pratique pour un premier contact avec un client ou un prospect, un sourire fonctionne mieux qu’un beau costume.

 

ACT-UP cabinet de conseil en ressources humaines, recrutement et formation en Vendée

 

 

Un patron qui sourit donne envie

Prenons l’exemple de Marc Zuckerberg, le patron de Facebook. Il sourit tout le temps. Et ça contribue à l’image de l’entreprise : on a envie de le rejoindre ! Le sourire apporte sa contribution à la marque employeur, cette image que vous renvoyez de votre entreprise, et qui attire ou dissuade les talents de postuler chez vous. D’où l’importance de la chouchouter, cette marque employeur. Et ça commence par le sourire du dirigeant.

 

ACT-UP cabinet de conseil en ressources humaines, recrutement, et formation en Vendée

 

 

Le sourire vous rend accessible et ouvert

Quand vous devez aller voir un collègue ou un supérieur pour discuter d’un dossier potentiellement complexe ou d’une demande exceptionnelle, où vous savez que les échanges vont être vifs et l’issue incertaine… Si cette personne « tire la tronche » toute la journée, vous aurez tout de suite moins envie d’aller vous frotter à elle. Et quand vous le ferez, ce sera à reculons. Ça part déjà du mauvais pied, non ?

Et bien, ça marche aussi dans l’autre sens : si cette personne a tendance à sourire souvent, vous allez l’aborder plus sereinement, car le sourire renvoie une image de quelqu’un d’accessible et d’ouvert, avec qui on peut aborder des sujets parfois fâcheux, sans risquer d’y perdre ses plumes. Il y a fort à parier que la discussion sera plus constructive et que les choses avanceront. En tant que demandeur, pensez aussi à sourire, pour l’explication qui suit.

 

 

Le sourire a un effet positif sur les autres

En parlant de bonne humeur justement, le sourire, au-delà de l’étude que nous avons évoquée en introduction, donne envie aux autres de sourire. Il a un effet positif sur tout le groupe, et donc sur votre équipe. Il suffit d’une personne pour que tous les autres membres se mettent à sourire aussi. Pas convaincu ? Essayez, vous verrez. En revanche, inutile de faire des sourires « forcés » : le cerveau ne se laisse pas berner, et ça ne marche pas. Entraînez-vous à sourire de façon franche et spontanée !

 

 

Le sourire donne un air plus jeune

Et oui, c’est scientifiquement prouvé : quelqu’un qui sourit est systématiquement vu comme plus jeune que son âge, par rapport à quelqu’un qui ne sourit pas. Cherchez dans votre entourage, deux personnes du même âge, l’une sourit fréquemment et l’autre pas, laquelle a l’air plus jeune ?

On peut prendre aussi un exemple parlant et très actuel (sans prendre position !). Comparez Philippe MARTINEZ, secrétaire général de la CGT, à Pierre GATTAZ, président du MEDEF. Le premier ne sourit pas beaucoup (et la moustache descendante ne donne peut-être pas non plus un air très amical), alors que le second sourit plus facilement. Ils n’ont que 2 ans d’écart (et c’est Pierre GATTAZ le plus âgé !), pour autant l’image que l’on a de Pierre GATTAZ est une image plus « jeune » que celle de Philippe MARTINEZ.

Alors, si vous êtes dans la quarantaine, la cinquantaine et que vous complexez sur votre âge, commencez par sourire !

ACT-UP Cabinet de conseil en ressources humaines, recrutement et formation en Vendée ACT-UP Cabinet de conseil en ressources humaines, recrutement et formation en Vendée

 

 

Le sourire permet de dédramatiser

Vous allez nous dire que dans une situation sérieuse, quand « les choses sont graves », le sourire n’est pas de mise. Certes. En revanche, le sourire vous donne un côté optimiste, et permet de détendre les choses significativement ! Ce n’est pas parce qu’un dossier est sérieux que vous ne pouvez pas travailler dessus dans la bonne humeur.

 

Le sourire surprend

Et oui, dans le monde des affaires, on ne vous apprend rien, on ne s’amuse pas forcément beaucoup. Tiens, voilà les réalistes du début de l’article, qui vont nous dire : « ce n’est pas le but ! ». Et les rêveurs qui vont répondre : « et pourquoi pas ? ».

Alors forcément, quelqu’un qui est souriant et qui dégage une image positive, ça peut surprendre, surtout au beau milieu d’une réunion d’affaires ou le sourire n’est pas la tenue exigée. Mais ça surprend de façon toujours positive : tout le monde se met à rêver, et à se dire « pourquoi pas ? ». Ça détend l’atmosphère, et facilite les échanges.

 

Nous pouvons finir sur une phrase entendue à l’Université Jules Verne de 2016 à Nantes :

« Il n’y a pas d’entreprise où l’humeur des salariés n’est pas égale à celle du patron.
S’il arrive en souriant le matin, ça suit. »

 

Alors, on essaie ? 3, 2, 1… Ça y est, vous avez un sourire sur votre visage ? La journée peut commencer !

 

ACT-UP cabinet de conseil en ressources humaines, recrutement et formation

Pour aller plus loin

ACT-UP recrutement, conseil rh, formationÉtude sur le sourire « contagieux »

ACT-UP recrutement, conseil rh, formation Livre Le syndrome du bien-être de Carl Cederström et Andre Spicer

 

 

 

Encore plus d'articles

PARTAGER CE CONTENU

Une réflexion au sujet de « Souriez, c’est contagieux : éloge du sourire au travail »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *